Soutien aux malades du cœur : Les grands projets de la Fondation ICA pour 2009

Elle ne fait pas grand bruit. Pourtant, elle fait beaucoup pour les malades du cœur, précisément les pensionnaires de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA). La Fondation ICA, c’est son nom, réunit en son sein, des hommes et des femmes généreux qui ont décidé de « réaliser de grandes choses en y mettant du cœur ». Elle est née de la volonté d’anciens pensionnaires de l’ICA, de témoigner leur reconnaissance à un établissement qui leur a sauvé la vie.

Créée en mars 2007, la Fondation de l’Institut de Cardiologie a pour but de soutenir et de promouvoir les activités de cet institut. Ses missions ? Sensibiliser les populations sur les maladies cardio-vasculaires, renforcer les capacités de l’ICA en matière d’équipement et fourniture en médicaments, œuvrer à la recherche médicale, contribuer à la formation et au renforcement des capacités du personnel de l’ICA… Après avoir justement fait don d’équipements (quatre aerosepts, un nébuliseur sur chariot mobile, un échographe doppler couleur) et des médicaments à l’ICA, la Fondation nourrit, pour 2009, des projets tout aussi pertinents et ambitieux. « Sauver des vies est un geste qui n’a pas de prix », indique Mlle Kebey Evita, secrétaire générale de la Fondation ICA. Pour ses camarades et elle, cette année est pleine de défis. Pour bien faire les choses, ils ont concocté un plan d’actions articulé autour de cinq grands axes. La Fondation ICA prévoit l’organisation des journées mondiales du cœur du 29 septembre au 1er octobre 2009, suivie le lendemain 2 octobre, de la deuxième édition du dîner gala de bienfaisance, « La nuit du cœur ». Elle envisage des visites de sensibilisation et de dépistage de l’hypertension artérielle dans les entreprises et écoles. De même, elle compte prendre en charge les enfants malades indigents, équiper l’ICA en matériels médicaux et offrir à l’institut, un lot de médicaments d’une valeur de 12 millions de FCFA. Sans oublier la mise en place d’une politique d’installation de défibrillateurs. Enfin, la Fondation ICA projette élaborer une base de données de personnes victimes de maladies cardiovasculaires, apporter un appui à la formation des médecins généralistes et promouvoir les bienfaits du cacao.

Publié le 06-07-2012 à 06:13:18