Institut de cardiologie d’Abidjan : Un important lot d’équipements offert par la F-ICA et la FOCIT

La Fondation de l’Institut de cardiologie d’Abidjan (F-ICA) a procédé à une remise de don à l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (ICA) le vendredi 9 janvier 2009 au CHU de Treichville. Ce don d’une valeur de plus de 30 millions de Fcfa a été possible grâce à l’aide de la Fondation Orange Côte d’Ivoire (FO-CIT).

Il s’agit d’un Echographe Doppler couleur Sonoscope SSI 1000 d’une valeur de 29 913 000 Fcfa offert par la Fondation OCIT et d’un Nébuliseur UV 400 sur chariot mobile d’un coût de 4.563 000 Fcfa, offert par la Fondation de l’Institut de cardiologie d’Abidjan elle-même. Le premier appareil sert à apprécier le fonctionnement du cœur, des vaisseaux sanguins et l’état des parois. Quant au second, il sert à envoyer les produits transformés en vapeur dans les voies respiratoires. Mlle Kebey Frédérique, secrétaire générale de la F-ICA, a rappelé que la fondation ICA est un organisme à but non lucratif dont l’objet est de soutenir et de promouvoir les activités de l’ICA. A l’en croire, la Fondation ICA s’est assignée pour mission de recueillir et de gérer des fonds qui serviront à financer les projets de l’ICA, dans le domaine de la recherche, de l’équipement et de la promotion de la santé. Selon Gounongbé Nazaire, président de la Fondation ICA, le matériel reçu permettra de réaliser des explorations du cœur, des vaisseaux sanguins et des parois avec une plus grande précision et d’affiner les diagnostics. Puis il a précisé que ce don est assorti de certains engagements. Ainsi, la Fondation ICA s’engage-t-elle d’abord à produire un rapport annuel transmis à la Fondation OCIT précisant les sommes perçues au titre de l’usage fait de l’Echographe ainsi que son état de fonctionnement et ce, pendant trois ans. De même, la Fondation ICA s’engage à obtenir les autorisations nécessaires de la Fondation OCIT lui permettant de visiter l’Institut pour constater l’usage et le fonctionnement du matériel. Pour sa part, le Pr. Séka Remi, directeur général de l’ICA a exprimé toute sa gratitude aux donateurs. Signalons que la Fondation OICIT était représentée par Joseph Pita.