La FICA célèbre en partenariat avec le gouvernement ivoirien la Journée Mondial du Cœur FICA

La Journée Mondiale du Cœur initiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a été commémorée en Côte d’Ivoire par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, en partenariat avec la Fondation de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (FICA), le 12 Octobre 2017 au lycée classique d’Abidjan sur le thème « Cœur et sport ».

Cette journée de commémoration marquée par le dépistage gratuit de l’hypertension artérielle, du diabète, de l’obésité, du surpoids et des cardiopathies et par une séance de fitness pour les élèves s’est déroulée en présence de de la mairie de Cocody, de l’Organisation Mondiale de la Santé, du Programme national de lutte contre les maladies non transmissibles et de la Croix rouge.

 C’est au proviseur du Lycée Classique d’Abidjan monsieur Koné Alain et au premier magistrat de la commune de Cocody représenté par monsieur Thiery GUEDE, adjoint au maire, hôtes du jour qu’est revenu l’honneur de prononcer le mot de bienvenue. Tous deux, ont manifesté leur gratitude au gouvernement pour avoir été associés à cet évènement important, au regard des statistiques alarmantes liés aux maladies cardiovasculaires qui rendent indispensable, cette journée de sensibilisation et d’information.

Monsieur N’DRI Raphael, s’exprimant au nom de l’OMS, a dans son allocution rappelé la vision attachée à l’institution de la Journée Mondiale du Cœur qui vise à « servir de plateforme à l’OMS, aux Etats membres et à ses partenaires, pour mieux faire connaitre au grand public, les facteurs de risques des maladies non transmissibles et particulièrement des maladies cardiovasculaires, du fait du manque d’activités physiques, de la mauvaise alimentation, du tabagisme, de l’usage nocif de l’alcool et favoriser leur prévention ».

Il rappelle par ailleurs, que les maladies non transmissibles sont les premières causes de décès dans le monde.  Abondant dans son sens, Monsieur Kouadio Raoul, Directeur de Cabinet au ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, souligne pour sa part l’ampleur de ce fléau qui constitue un frein au développement durable. « Les données officielles estiment le nombre de décès à 17,5 millions, soit 31% du taux de la mortalité mondiale en 2012. 82% de ces décès se produisent dans des pays à faibles revenus ou à revenus intermédiaires comme le nôtre ».

Madame Yao Ange Rachelle représentant la Fondation de l’Institut de Cardiologie d’Abidjan (FICA) et les ONG pour ce jour, pointant du doigt le nombre grandissant de décès pour cause de maladie du cœur a réaffirmé l’engagement de la FICA aux côtés de l’Etat de Côte d’Ivoire pour la réduction significative de la morbidité et de la mortalité liées aux maladies cardiovasculaires à travers la sensibilisation, l’information, le dépistage, la facilitation de la prise en charge des enfants à l’Institut de Cardiologie d’Abidjan, des dons de médicaments et de divers équipements.

Dans ce cadre, la FICA a offert au cours de la cérémonie officielle de commémoration de la Journée mondiale du cœur, des médicaments de première nécessité et des défibrillateurs cardiaques extérieurs à l’Institut de Cardiologie d’Abidjan, à la croix rouge et au Lycée classique d’Abidjan. Le total des actions de prévention et des dons  de de s’élève à plus de 600 millions de F CFA et a été possible grâce à l’action de partenaires tels que le groupe Allianz, la SEGRAE et le groupe Canal Plus.

   

En prélude à cette journée de commémoration, la FICA avait initiée du 08 septembre au 12 octobre 2017 une campagne d’information, de sensibilisation et de dépistage de l’hypertension artérielle et du diabète dans plusieurs communes et entreprises de la capitale économique ivoirienne Abidjan.